Cokerie Flémalle - Présentation

"Cokerie Flémalle" est un site particulièrement remarquable dans l’histoire des réhabilitations menées par SPAQuE. Tout d’abord, parce que les sols de cette friche industrielle présentent des niveaux de pollution, notamment en benzène, naphtalène et cyanure, particulièrement importants. Sa réhabilitation a, dès lors, nécessité la prise de mesures de sécurité relativement exceptionnelles. Ensuite parce qu’un important projet immobilier va s’y concrétiser avec l’installation d’une plateforme logistique trimodale, de bureaux et de PME.

 

Les travaux de réhabilitation de la "Cokerie Flémalle" ont été financés par le Plan Marshall pour un montant de 14.800.000 d'euros. La réhabilitation du site s'est achevée en 2014. Une nouvelle voie de chemin de fer a été construite en 2015.

 

Bref historique

Situé à cheval sur les territoires de la commune de Flémalle et de la Ville de Seraing, le site "Cokerie Flémalle" a connu une intense activité industrielle entre 1922 et 1984. Deux cokeries de, respectivement, 113 et 44 fours à coke y seront successivement mises en activité. On y exploitera également une installation de désulfurisation, un gazomètre et une centrale électrique tandis que des unités de récupération et de traitement des sous-produits de la houille y fonctionneront. En 1984, la société Espérance-Longdoz y cessera ses activités et, en 1990, la plupart des installations techniques seront démantelées et, pour partie, enfouies sur place.

 

Pour plus d'informations, vous pouvez consultez la fiche site web Cokerie Flémalle.

 

 

 

Haut de page
Suivre

Spaque en video